Carmilla

Londres 1845 : Là où Stoker a délaissé son monstre et Verne marqué sa puissance
Bienvenue sur Carmilla ! Vous êtes un invité ? Vous voulez tâter le terrain du forum ? N'hésitez pas à utiliser le flood des invités ! Wink
Nous avons 19 humains, 6 vampires, 11 sorciers, 10 loups, 18 créatures, 9 traqueurs
Nous sommes en hiver 1845, le jeu se déroule de janvier à Mars.

Partagez | .
 

 Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Vampires Mar 5 Nov - 7:23








Vampires
Créatures du sang



Légende

« Quand le sang fut versé pour la première fois, quand il fut gouté, le monde considéra cela comme une abomination et l’homme alors fut puni. Il errerait dans les ténèbres et se nourrirait de son crime pour survivre, inlassablement, nuit après nuit. Cela serait une punition pire qu’une fin: l’éternité sur la frontière de la vie et de la mort…
Et le premier humain condamné serait la source de ce pêché, on le nommerait vampire et il ne pourrait jamais plus contempler le soleil à son zénith. L’aube le condamnerait à la torpeur et il s’éveillerait à chaque nuit tombée pour arpenter les rues. Il tuerait, il condamnerait d’autre comme lui, il donnerait le don obscur et ainsi serait les vampires. Stériles et maudits pour toute l’éternité… »

Est-ce là l’origine véritable de leur naissance ? Non.
Les vampires sont des êtres condamnés à la vie éternelle, certes, mais leur histoire a commencé il y des années de cela, il y a environ deux mille ans. En Mésopotamie, une humaine fut  
possédée par un esprit avide de sang et lorsque l’on essaya de l’exorciser, l’esprit et l’humaine se conjuguèrent. Avalé par l’humaine, l’esprit donna toute sa logique au sang maudit et la magie fut celle-ci.
Elle devint la première. Elle fut la mère (cf la fiche de Despera pour plus de détails)

Un Vampire.

Immortels, les vampires furent des humains, mais ils furent mordus, tués et le sang de leur Sire vint grignoter leurs veines pour les transformer en monstre de la nuit. Ils ressemblent aux humains, mais leurs peaux pâles, leurs soifs de sang (humain ou animal) et leurs auras les différencient des mortels dont ils se nourrissent.
Ils savent cependant se fondre parmi eux.
Plus il sera vieux, plus il sera proche de la mère originelle plus il détiendra de la puissance. Le sang est un nectar sacré, plus encore quand il est vampirique.

Le "Don Obscurs" est le fait d’être un vampire et la transmission de ce don se fait par l’Etreinte ou le baiser. L’Etreinte c’est le fait qu’un vampire vous vide de votre sang, vous menant jusqu’au seuil de la mort, sans vous tuer et vous transmette le sien. La douleur de la transformation est alors sans égale, vous mourrez et vous renaissez à la nuit. Vous devenez l’infant et vous devez respect à votre sire.

Un vampire peut passer pour un humain, mais quand viendra l’heure de se nourrir, deux canines viendront parfaire leurs corps pour transpercer alors la peau de l’humain dont ils veulent boire le sang.
La force et la puissance d’un vampire diffèrent selon divers points liés à leur place par rapport à la Mère, à leurs âges. Le Don Obscur diffère de tous, et son évolution ne semble jamais identique.

Forces et faiblesses.

Le soleil : Devenir un vampire c’est renoncer à la lumière du soleil pour toujours. Le soleil peut tuer les corps, les brûler et les réduire en cendre.  Quand le soleil arpente la terre, le vampire est plongé dans la « Torpeur ». Un sommeil incontrôlable qui le saisit mais qui peut disparaître avec l’âge. Lui rendant les jours aussi longs que la nuit. (La Torpeur peut disparaître au bout d’une centaine d’année et devenir seulement un lourd état de fatigue).
Le vampire au sang puissant, proche de la mère, pourra supporter le soleil à une dose faible mais sera alors dans un grand état de fatigue.  Il ne brûlera pas instantanément mais sentira la brûlure peu à peu grandir.
Le feu : Le feu consume le vampire avec ardeur. Le feu est un ennemi possessif du vampire dont la peau s’enflamme rapidement.
La décapitation : : Couper la tête d’un vampire et vous serez certains de ne plus le voir rôder dans vos alentours.
Le pieu dans le cœur : (ou tout autre objet pointus dans le cœur) paralysera le vampire mais ne le tuera pas. Tout au contraire.
Boire du sang de mort : Boire du sang de cadavre c’est laisser l’opportunité à la mort de venir vous saisir. Et de vous affaiblir. La vulnérabilité dont vous ferait preuve après en avoir bu serait grande, qu’importe votre âge. Il ne faut jamais boire le sang d’un mort.

Aura et esprit : L’aura d’un vampire sera puissante,  mais ne sera reconnaissable que par d’autres créatures surnaturelles. Pour un humain, le vampire est charismatique, voir envoûtant et séducteur. L’esprit du vampire, avec le temps, s’enrichit, il peut entendre les pensées, il peut hypnotiser un humain.
L’esprit d’un jeune vampire sera lisible par un ancien. Comme le sire et l’infant possèdent un lien psychique fort. La Mère voit chacun de ses enfants d’ailleurs.
Régénération : Le vampire se régénère quand il boit du sang, qu’importe sa blessure, mais plus elle sera grande, plus la quantité sera importante.
Les Renfield : Ce lien avec un humain peut avoir milles visages. Lorsqu’un vampire donne de son sang à un humain en particulier et en quantité importante, celui-ci sera lié au vampire. Psychiquement parlant. Il sera l’esclave du vampire.
Le sang : Véritable drogue, le sang du vampire est une drogue qui agit différemment sur chaque humain. Plus l’humain en aura, plus il aura des chances d’en être accroc et de devenir un Ranfield. Mais s’il n’en boit qu’à une dose moindre, il sera simplement attiré plus que de raison par le vampire.
Plus un vampire sera éloigné par les générations de la mère, plus son sang sera moins fort qu’un vampire proche de la Mère.
Pour pouvoir faire l’Etreinte, le vampire doit être en forme, il ne pourra pas créer un autre facilement, il lui faudra plusieurs nuits entre chaque étreinte.
Quand un vampire boit le sang d’un autre, si celui-ci qui donne son sang est plus puissant, il donnera de la puissance à celui qui en boit (mais il devra avoir bu du sang du plus jeune avant pour lui offrir de sa puissance).
Boire le sang d'un autre vampire est quelque chose de très intime, voir sexuel, cela fait partie d'un échange sulfureux.
Le corps : Plus agile que la moyenne, plus rapide, plus fort, les sens aiguisés, le vampire est un tueur. Il séduit ses proies et les charmes généralement par sa grande beauté. (Il est rare que les anciens soient laids). Ainsi ses sens et son corps ont évolué dans cette lignée-là. Le vampire n'est plus sujet aux besoins humains, hormis sa soif de sang. Il ne peut manger, mais il peut boire si le liquide est accompagné de quelques gouttes de sang.
Ils ne vieillissent plus, mais plus les années passent, les siècles, plus la peau pâlit et leur chair devient aussi dur que le marbre s'ils ne boivent pas de sang et qu'ils attendent pour se nourrir.
Ils peuvent se droguer et se saouler donc.
Un vampire ne pleure que des larmes de sang, plus il sera vieux, plus ses larmes ne seront plus humaine. Un jeune peut encore pleurer des larmes normales teintés de rouge à peine.
Un vampire a un cœur qui bat, celui-ci s'arrête uniquement quand le vampire se plonge dans le sommeil.
Il est immortel et infertile.
Le coeur d'un vampire bat pour disperser le sang dans le corps, quand il rentre en sommeil prolongé, pour se reposer plusieurs années, le cœur cessera de battre. Le corps est froid, il est chaud quelques heures après s'être nourris.
Se nourrir: Ils ont besoin de sang, mais pas chaque nuit, l'âge influence ce besoin. Plus vous aurez vous-même un sang puissant, proche de la mère, plus vous n'aurez pas besoin de sang.  Le sang humain est préféré pour son goût, mais le sang animal peut aussi être consommé.
Le sommeil: C'est se plonger dans un sommeil profond (ou y être plongé de force) pendant des années. Le corps se met alors en sommeil et la peau se résorbe sur les os, par manque de sang. Le vampire dort alors et il faudra une grande quantité de sang pour le réveiller.
La Morsure: Se faire mordre, n'est pas un acte anodin. Si le vampire le désire, il peut faire souffrir sa victime, comme il peut lui apporter du plaisir. Mordre pour tuer finira toujours par faire mal. Mais mordre pour le plaisir peut apporter une grande jouissance autant entres vampires qu'avec un humain.

Puissances explications

Un vampire jeune n'aura pas la même puissance qu'un ancien. Cela est évident, pas la même force, la même rapidité ou autre. Lors de la transformation, un humain devenue vampire jeune ou ancien, aura les mêmes faiblesses. La torpeur, la faim abusive, la difficulté à appréhender ses pouvoirs, le soleil...un vampire transformé actuellement mais devenant un ancien appréhendera ses pouvoirs peu à peu, plus rapidement qu'un jeune, au plaisir du joueur en gardant une certaine logique, mais il aura des faiblesses et ne sera pas propulsé grand ancien, le temps compte aussi. Le sang puissant n'entends pas puissance immédiate Wink

Culture vampirique.

Il existe désormais, deux catégories de vampires. Jeunes et Anciens. Pour les expliquer, nous devons détailler un peu plus le contexte vampirique actuel.

Avec le temps, les anciens ont fini par disparaître de la société et vivent plus discrètement, si discrètement que les vampires plus jeunes en ont oublié les règles, l’origine et les secrets de leurs débuts. Le début est devenu un légende rien de plus. La Mère est parfois une notion qu’ils ignorent tout simplement. Et dans cet univers-là, les traqueurs détruisent les nids de jeunes vampires. Mais étrangement ne dérangent pas les rares anciens….

Les jeunes : Vampires éloignés de la mère autant par l’âge que par le sang qui coule dans leur veine, ils sont paumés. Généralement, ils vivent en clan, ensembles et évitent la solitude. Les traqueurs ne les laissent jamais vivre fort longtemps car ils ont tendance à créer des semblables un peu trop sans raison. Ou à agir en désaccord avec les règles implicites des chasseurs.
Les jeunes sont plus faibles, leurs capacités sont moins importantes qu'un ancien bien évidement.

Les Anciens : Vampires proche de la mère, par l’âge ou le sang ils ne sont pas énormément, au contraire. Ayant passé un contrat il y a fort longtemps avec les traqueurs, ils vivent dans le secret, reclus et arpentent l’éternité sous le sceau de la discrétion. Mais ce n’est pas toujours le cas, bien entendu. Ils ont aussi fait le choix de s’éloigner de leur propre avenir alors que le sang se distillé au fur et à mesure des étreintes. Honteux pour certains d’avoir pu être à l’origine de ce que l’on appelle les jeunes.

Jeunes comme Anciens partagent cependant des règles. Faire un enfant vampirique est tabou. L’enfant ne peut survivre sans un compagnon plus âgé. Mais surtout l’enfant à défaut de force développera le psychique et pourra dès lors être redoutable.
L’on ne tue pas un semblable en buvant son sang. On peut partager dans un élan de passion, le sang mais tuer…non.
Le sang des loups est un poison. Il ne faut jamais en boire. Il tuera le vampire lentement et ne pourra être évacué.
Le sang des elfes est cependant si merveilleux, si délectable, si sublime que les vampires finirent par presque exterminer la race.
Le sang humain ou sorcier est le sang le plus naturel pour les vampires. Il peut posséder divers
teintes selon le gout du vampire.
Le sang d'Arachnée est infecte. AUcun vampire censé ne voudrait le boire.
Le sang de dragon est un sang qui fait entrer le vampire en mode berserk, lui faisant croire être invincible mais après en avoir bu, le vampire devra se reposer deux nuits.
Le sang de Daemon, quand le dameon imite une créature, prend le gout du sang de la race imitée, quand il est révélé, le sang devient une drogue euphorisante qui fait planer le vampire.
Le sang des gargouilles, sous leur forme humaine, n'est en aucun cas apprécié, il dépanne au besoin mais il donne une sensation de lourdeur.
Le sang d'élémentaire a des vertus aphrodisiaque prisées par le vampire.

Infant: terme désignant le vampire créer par un autre vampire.
Sire: terme désignant le créateur d'un vampire.
Don Obscur: utilisé par les anciens pour nommer le don vampirique.
Marque de sang: un vampire peut donner à un humain ou une créature, un bijoux contenant quelques gouttes de son sang, le marquant alors comme lui appartenant. Rite utilisé par les anciens essentiellement et respecté par les plus vieux vampires, la marque de sang est un gage de protection pour l'humain, le vampire se risquant à enfreindre cette marque de respect peut s'attirer les foudres du sire.

Détails divers

-Age: La mère ayant 2 000 ans, vous ne pourrez pas créer de vampire plus vieux que cela. (La fiche de Despera vous tiendra informer sur des détails de cette époque. Bien entendu, la mère a pu transformé des vampires plus agé qu'elle en âge humain, donc les quelques poussière d'année qui vont avec l'âge ne compte pas Wink)
-Peut devenir un vampire: un humain, un sorcier (il perdra ses pouvoirs de sorcier) et un traqueur. Une fois devenu vampire, sauf cas exceptionnel et précis, le personnage ne peut plus changer de groupe.

Dernier point

Les anciens ont passé un pacte avec les traqueurs. Ils se dissimuleraient et seraient un secret pour la société. Ainsi les traqueurs pourraient tuer les jeunes, ceux dont le sang est si distillé qu'il est une parjure, ceux que les anciens vampires considèrent comme des riens du tout.
Les traqueurs ainsi épargneraient la mère, dissimulée dans un tombeau et dans un sommeil éternel.

Statistiques du groupe

Nous avons 6 vampires en jeu.
Soit :

    - Despera Dolmes, ancienne
    - Alexander McAllister, ancien
    - Skyler Lenz, jeune sans clan
    - Charles Von Hasburg, ancien
    - Rowena Mcgregor
    - Silas Stenford, ancien




©️ Code de Anéa pour N-U


Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla.1fr1.net


avatar
Carmilla

Messages : 590
Date d'inscription : 01/09/2013

Carnet
Age: 27
Disponibilité RP: Sur demande
Informations importantes:

MessageSujet: Re: Vampires Dim 5 Jan - 15:53




Un peu plus en détail


Dans ce topic, nous allons parler de la première génération de vampire, celle qui a vécut avec la Mère. Le début de leur histoire, connu par une poignée d'ancien. La lecture est donc facultative si vous ne faites pas un vampire de cette génération là.

Le commencement, -136 AV JC

La Mère était humaine et aurait du se marier à l'aube de ses 16 ans. Veillée par sa nourrice, elle arpentait le monde, mais son mariage n'eut jamais lieu et un mal étrange vint frapper son être. Alors son histoire s'arrêta. Elle fut possédée par un esprit malin, pernicieux, en quête de découverte, d'humanité, devenir comme ceux qu'il observait. Il n'était qu'une entité.
La nourrice veillait la Mère. Despera était sa nourrice. Elle veillait ses fièvres et ses paroles insensées, elle observait la lutte qui régnait au sein du corps de l'enfant. Elle veillait, inlassablement et était la seule à pouvoir approcher. Car l'esprit l'aimait, comme l'enfant aimait la nourrice. Purement et sincèrement. Ainsi elle était la seule à pouvoir l'approcher.

La nourrice fut prise pour une sorcière, jalouse de perdre l'enfant. Une nuit fatidique, l'on essaya de l'arracher du chevet de l'enfant. Quatre hommes essayèrent de l'emmener, mais l'enfant et l'esprit s'interposèrent et leurs lances déjà dressées, percèrent le corps de l'enfant et frappèrent aussi le corps de la nourrice. Les deux femmes furent alors touchées. L'esprit s'enchaina aux corps de l'enfant et le sang qui coula de la plaie vers le corps de la nourrice la transforma en premier. L'enfant perdit la vie, la nourrice aussi et pourtant, sans que personne ne le sache jamais. Elle fut l'Origine, et la nourrice s'éveilla sans le dire. Laissant l'enfant le croire et devenir la Mère. Pour tous et aux yeux de tous. Ainsi naquit les vampires.


La quête d'une Mère qui n'était qu'une enfant. -126 à -10 av JC

L'enfant est devenue la Mère. Elle s'est crue la première, jamais ne lui fut dit la vérité. La légende s'est formée. Au début, Despera tenait l'enfant, manipulant son esprit. Elles apprirent, ensemble à être des vampires.
Elles voyagèrent , se terrant dans le sable le jour venu et dans la terre, apprenant à se nourrir et l'instinct inné leur donné les règles. Ne pas boire le sang d'un mort, ne pas le boire au delà du dernier battement de cœur. Ce genre de chose. C'était presque trop facile.
Et puis, un jour, elle a commencé à en faire d'autre. Elle a essayé et cela lui a plus. Sans trop savoir pourquoi, elle a voulu s'entourer de semblable et mener son royaume. C'est comme cela qu'est née la légende éteinte aujourd'hui de Sulderta.
Un royaume de vampire. Ou un royaume mené par une vampire. Les premiers traqueurs auront tôt fait de mettre fin à cette légende. Où la Mère était reine, secondée par la nourrice qui gardait une influence certaine sur l'Enfant, sous les regards jaloux des autres. La Mère et la Nourrice ne pouvaient être séparées...

Despera était sa conseillère, cette place était disputée par une poignée de vampires qui se croyaient aussi puissant . Mais ils ignoraient. Tout le monde a toujours ignorait. La Mère avait l'autorité, le respect et elle était son ombre, guidant les ombres dans son dos en murmurant à son oreille. Mais à moment donné, elle lui a échappé. Sans vraiment le faire pourtant.
Elle est devenue un monstre. Œuvrant pendant plus d'un siècle comme un être sanguinaire. L'Enfant est devenue une bête assoiffée de sang, tuant plus qu'il ne le faudrait et quand elle a enfin réussi à la raisonner, ce n'est qu'à la mort d'un des nôtres. L'amour l'a fait échappé de Despera, et la nourrice tua l'homme. Sans qu'elle le sache.

Elle fit brûler ses chairs, de l'intérieur. La colère qui la gagnait était toujours plus vivante. Lui, l'influent amant, la détournait de Despera. Elle l'a tué, elle aviat une emprise, la même qu'elle avait concédé à la Mère, pouvant nécroser les chairs de ses semblables en les tuant, à ses inférieurs, en faisant tarir leur sang et en les regardant s'embraser.

L'enfant manipulé a culpabiliser, avec force et rage qu'elle a finir par croire que le somme et la torpeur lui était bénéfique. Elle s'est couchée pour ne jamais relever. Des vampires se disputèrent sa surveillance, Despera l'acquis, disparaissant avec durant des siècles et des siècles.

Le pacte avec les traqueurs,1720
Les chevaliers de l'Ordre prirent la mère à Despera. Enlevant le cercueil durant un jour et malgré la volonté de certains premiers, certains anciens d'aller la chercher, Despera, en tant que seconde du peuple, ordonna l'interdiction, passant un pacte avec les protecteurs.
Les vampires ont vu à travers les siècles, leur sang se distiller, tant et si bien, dans une frénésie stupide, qu'il y avait désormais des jeunes, éloignés de l'origine, tellement qu'ils étaient moins forts, moins puissant, plus inapte à appréhender la réalité. Et pourtant les traqueurs tuaient autant anciens que jeune. Par ce pacte, Despera leur proposa de tuer les jeunes et de laisser les anciens, qui ne viendraient jamais récupérer la Mère. Ainsi cela fut scellé. Despera tua beaucoup de jeune pour prouver sa bonne foie.

Mais...étant trop puissante, les traqueurs l'ont attaqué et scellé dans un sarcophage pour qu'elle dorme elle aussi. Sans se douter un seul instant de toute la vérité de l'histoire.




© Code de Anéa pour N-U


Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla.1fr1.net


avatar
Carmilla

Messages : 590
Date d'inscription : 01/09/2013

Carnet
Age: 27
Disponibilité RP: Sur demande
Informations importantes:

 

Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]
» Illustrations, vampires et ventripoilus
» • Ephaëlya • Vampires, elfes, lycans, nains, humains, centaures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carmilla :: Le jeu :: Contexte :: Groupes-