Carmilla

Londres 1845 : Là où Stoker a délaissé son monstre et Verne marqué sa puissance
Bienvenue sur Carmilla ! Vous êtes un invité ? Vous voulez tâter le terrain du forum ? N'hésitez pas à utiliser le flood des invités ! Wink
Nous avons 19 humains, 6 vampires, 11 sorciers, 10 loups, 18 créatures, 9 traqueurs
Nous sommes en hiver 1845, le jeu se déroule de janvier à Mars.

Partagez | .
 

 [Prise] Constance Jekill, Clémence Poésy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: [Prise] Constance Jekill, Clémence Poésy Mer 6 Nov - 8:15





CONSTANCE JEKILL

"Que feraient-ils sans vous?
Des bêtises certainement.  "






Qui es-tu?

Nom: Jekill
Prénoms: Constance
Surnoms: Lady C.
Âge: 27 ans
Avatar: Clémence Poésy - modifiable-
Métier: Infirmière en psychiatrie (Jekill Institut)
Statut: Fiancée
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle

Qualités et défauts

Vous êtes une jeune femme patiente, même si parfois, vous vous dites qu'aimer un médecin, c'est épuisant. Mais vous craquez pour lui et vous ne le cachez pas. En plus, le jeune homme est apprécié de votre père, alors pourquoi chercher à comprendre.?
Vous avez choisi un métier difficile et vous êtes attachés à vos fous, dans un sens certains sont adorables, tandis que d'autres...d'autres ils sont simplement terrifiants. Il vous arrive de faire encore des cauchemars mais vous vous persuadez que cela passera avec le temps. Vous êtes de nature rieuse et malicieuse, vous aimez séduire votre compagnon, mais parfois vous avez l'impression que, bien qu'entourée de médecin, c'est vous la seule adulte dans le lot. Parce qu'entre Franck et votre père, vous vous demandez comment ils feraient si vous ne passiez pas dans leur sillage pour vous occuper d'eux. Vous n'aimez pas cependant quand ils font leur expériences, vous êtes inquiètes pour eux.
Souvent délaissée, vous échappez dans vos pensées, mais faites attention, à force d'être rêveuse vous allez peut-être attirer quelqu'un de dangereux dans votre sillage...


Histoire

Vous êtes l'unique fille de Henry Jekill, grand médecin spécialisée en psychiatrie. Votre mère est morte alors que vous étiez jeune et pourtant vous êtes devenu adulte en voulant consoler votre père et la souffrance que vous lisiez continuellement dans ses yeux. Vous avez toujours connu l'aisance financière, votre père sans être noble est un psychiatre de renom.
Vous avez voulu devenir infirmière parce que vous avez toujours aimé vous occuper des autres. Durant vos études, à l'école de médecine, vous êtes tombée sous le charme de Victor Frankenstein, un jeune noble qui vous a fait sa cour durant des années. Vous vous êtes fiancés à vos vingt ans, mais depuis, vous attendez désespérément de vous marier, alors que lui fait ses études.
Toujours à s'occuper des autres, vous vous oubliez parfois et n'êtes coquette que pour Victor, à force, vous avez finis par être rêveuse, et vous vous évadez de vos longues journées en rêvassant.
Un de vos patient régulier est un amour avec vous alors qu'il vient faire de cour séjour en psychiatrie, vous aimeriez l'aider plus mais vous ne savez pas comment. Lors d'une soirée chez les Neils, vous avez rencontrée un homme troublant, Silas Stenford, un nouveau riche américain qui ne semble pas connaître un fait: l'on ne cherche pas à séduire une femme fiancée.

Liens



Victor Frankenstein
Votre fiancé. Vous l'aimez. Malheureusement, il vous délaisse parfois pour ses travaux et cela vous brise le coeur. Mais vous souriez. Parfois vous lui en voulez, mais il est adorable quand il essaye de se faire pardonner. Maladroit mais amoureux, vous cherchez toujours à le séduire à nouveau. Vous craignez qu'il se lasse et vous préfère une de ses jolies prétendantes.  




Henry Jekill
Votre papa. Vous l'aimez avec tendresse et vous aimeriez qu'un jour il retrouve son bonheur. Vous lui cherchez une femme, mais c'est difficile à trouver. Il ne semble s'intéresser à rien d'autre qu'à ses recherches dans son maudit laboratoire privée. Il a confié la direction de l'hôpital à un ami pour les faire, mais vous n'aimez pas ça et surtout vous sentez qu'il vous cache quelque chose..




Judith Neils
Votre marraine. Cette femme est gentille, mais agaçante. Disons qu'elle est trop dans le paraître et cela ne vous plait pas réellement. Mais c'était une amie de votre mère. Et votre marraine. Vous ne connaissez pas réellement son mari. Mais qu'est-ce qu'elle peut vous agacer quand même. Une lady de ce siècle toujours à l’affût de critique et de "bons mots".




Matthew Montgomery
Votre jeune patient, vous êtes son infirmière. Il vient parfois faire quelques jours de séjour à l'hôpital et il semble toujours si triste. Il semble souffrir tout le temps, vous aimeriez pouvoir l'aider. Mais cela semble si compliqué.



Silas Stenfords
Cet homme est très troublant. Il vous séduit et vous trouble et vous n'aimez pas quand il fait cela, parce que c'est indélicat. Et parce que cela vous plait, il faut l'avouer. Vous ne devriez pas accepter de le voir quand il vous donne rendez-vous. Non...vous ne devriez pas.


© Code de Anéa pour N-U


Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla.1fr1.net
avatar
Carmilla

Messages : 590
Date d'inscription : 01/09/2013

Carnet
Age: 27
Disponibilité RP: Sur demande
Informations importantes:

 

[Prise] Constance Jekill, Clémence Poésy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Prise de sang et test HIV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carmilla :: Le jeu :: Postes Vacants :: Humains-