Carmilla

Londres 1845 : Là où Stoker a délaissé son monstre et Verne marqué sa puissance
Bienvenue sur Carmilla ! Vous êtes un invité ? Vous voulez tâter le terrain du forum ? N'hésitez pas à utiliser le flood des invités ! Wink
Nous avons 19 humains, 6 vampires, 11 sorciers, 10 loups, 18 créatures, 9 traqueurs
Nous sommes en hiver 1845, le jeu se déroule de janvier à Mars.

Partagez | .
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Contexte Mer 18 Sep - 6:02








Histoire
de Carmilla



Attendez…attendez ne courrez pas si vite. Ne courrez pas si vite je vous dis ! Vous ne pourriez pas les voir. Regardez. Regardez avec moi ! Ils sont là.

Dans un Londres du XIXème siècle, les rues sombres et étroites laissent apparaître des silhouettes inquiétantes. Cachés sous des manteaux de velours noirs, ils déambulent dans les rues, dessinant leurs contours dans les faibles lueurs des bougies placées dans les lampadaires. Nous sommes à l’aube d'une nouvelle ère et le monde n’a pas suivi l’évolution du vôtre.

Les fantaisies de ce temps ont pris large place, la vapeur et les machines inventives ont décidé d’envahir le monde, Jules Verne semble avoir écrit cet univers, ce monde, Stoker et Shelley y ont placé leurs monstres. Oui, nous sommes dans un Londres différent, régit par quelques puissances, les vampires, les lycans, les sorciers, les traqueurs et autres créatures côtoient l’humain. Jekill court les rues en compagnie des loups et le territoire anglais est partagé entre les monstres et les traqueurs.
Nous sommes à Londres, en 1845. Les inventeurs sont parfois sorciers ou simples humains, la mécanique est faite d’énergie et de vapeur, de rouages et de folie. Corsage de dentelle, lavallière et haut de forme, voici notre monde. L’humain y est maître. Ici pas de révélation, les créatures se cachent, échappent à l’œil vigilant des traqueurs. Si quelques érudits sont au courant, c’est par chance, ou malchance, tout dépend du point de vue.

A travers le temps, les époques, l’homme a toujours nourri son propre imaginaire, cloisonnant les monstres dans des livres, des légendes, mais il a oublié que toute histoire existe, que toute histoire à un début, un milieu et une fin. Oui. Toutes. Ainsi le Londres de notre temps est assujettie à cette loi. Ici l’homme s’amuse à faire d’étranges expériences, Jekill ou Frankenstein sont des noms qui circulent sous le manteau, mais ils ne savent peut-être pas que Dracula veille sur la nuit.

Dans ce Londres, les traqueurs veillent. Hommes et femmes missionnés par l’Église chassent les créatures offensantes, veillant à ce qu’elles se terrent dans le silence. Les sorciers, les vampires, les lycans se tiennent sagement dans leurs tanières.

Car ici c’est l’humain qui rôde comme maître du monde.



© Code de Anéa pour N-U


Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla.1fr1.net


Carmilla
Carmilla

Messages : 590
Date d'inscription : 01/09/2013

Carnet
Age: 27
Disponibilité RP: Sur demande
Informations importantes:

 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte évolutif
» Le Contexte du RPG
» Contexte & Saison 1
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» Contexte de TMR [Labyrinthe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carmilla :: Le jeu :: Contexte :: Histoire et intrigues-